Approche De L’enseignement Biblique Concernant La Guérison– 1ere Partie

Dans les années  1980, Asher  et moi-même avons étudié avec une grande intensité le sujet  de la guérison. Nous avons étudié les plus éminents enseignants qui avaient partagé ce que la Bible enseigne sur la guérison.  Nous-mêmes, nous avons vu des guérisons vraiment étonnantes et exceptionnelles, mais aussi des maladies désolantes qui ont finalement conduit à la mort.

Notre proche ami le  Dr. Michael Brown est peut être l’un des plus grands experts du sujet de la guérison biblique.  Il a obtenu son doctorat de l’Université de New York avec  sa  thèse sur la guérison dans la Bible hébraïque.  Son travail a été rassemblé dans un livre important qui s’intitule le Guérisseur divin d’Israel.

Voici trois points de vue très répandus sur la guérison :

  1. Notre système immunitaire naturel, qui est un don de Dieu, apporte la guérison. Mais la guérison surnaturelle et miraculeuse ainsi que les miracles qui apportent la restauration sont très rares.  Nous pouvons et devrions  toujours prier pour de tels miracles. mais dans le cours normal de l’existence des croyants, des maux et des maladies en phase terminale suivent leurs cours normal pour les croyants et pour les non croyants. C’est notre condition humaine après la chute.  C’est la pensée de base des non charismatiques et c’est celle de nombreux responsables  israéliens juifs messianiques.
  2. Nous devons prier pour la guérison.  Si nous prions pour la guérison de façon régulière, et que nous trouvons des occasions pour prier pour la guérison, nous verrons encore plus de guérisons surnaturelles. Pourtant, nous avons besoin de faire confiance à Dieu et de savoir que fondamentalement la guérison relève de la souveraineté de Dieu.  La meilleure chose que nous pouvons faire pour croire en la guérison, c’est d’avancer dans notre relation avec Dieu, éviter le péché, et vivre  dans une relation de confiance tout en profitant de réunions de guérison. Ca, c’est la perspective de Vineyard qui était enseignée  par John Wimber.
  3. La guérison est toujours la volonté de Dieu. Si nous nous donnons à Dieu de façon juste, méditons ce qui est dit dans les Ecritures sur la guérison, et le confessons  comme des promesses de Dieu qui sont certaines, nous devrions toujours être guéris. La promesse de Dieu de guérison est  absolue, donc si une personne ne reçoit pas de guérison surnaturelle, la responsabilité de cet échec incombe à la personne qui doit avoir une foi qui permet de recevoir la guérison. La foi en la guérison est définie comme quelque chose dont la personne est responsable.  C’est l’opinion des enseignants du mouvement  Word of Faith (Parole de Foi) : enseignée par  les défunts Kenneth Hagin, Kenneth Copeland, Andrew Womack et beaucoup d’autres.  Pour ces frères, si la promesse n’est pas absolue et atteignable, alors elle amoindrit le développement de la foi pour recevoir la guérison.

Notre manière de voir les choses ne correspond pas complètement à chacune de ces perspectives. Nous pouvons résumer notre opinion par ce qui suit qui provient du livre de Dr. Brown.  La guérison est la volonté  de Dieu pour son peuple obéissant, mais on ne peut pas en faire une loi universelle, et conclure que c’est la volonté absolue de Dieu de guérir dans chaque cas. Nous pouvons savoir que c’est la volonté de Dieu de guérir sur les bases suivantes :

  1. Les promesses de santé physique sont faites à Israel si le peuple mène une vie d’obéissance.  Cela inclut la délivrance de “la maladie d’Egypte,” des fausses-couches et la bénédiction d’avoir une longue vie.
  2. La prise en compte des maladies qui sont guéries par l’expiation de Yéshoua, selon Esaïe 53:“c’est de nos maladies qu’il s’est chargé …  c’est par ses blessures que nous sommes guéris.”
  3. Le ministère de guérison de Yéshoua est une manifestation de la volonté de Dieu pour le peuple.
  4. La déclaration irréfutable de Pierre sur l’expiation :“Lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois … Lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris. ,” n’est pas seulement une guérison spirituelle mais elle est aussi physique.
  5. Pendant les temps de réveils, et de conscience et de ferveur spirituelle accrue, la guérison est beaucoup plus fréquente. Pensacola, où a eu lieu le mouvement initial de Vineyard, et l’église de Bethel de Bill Johnson en sont des exemples.
  6. Pourtant, même si la guérison est la volonté de Dieu, nous voyons avec la mort d’Elisée et la maladie de certaines personnes dans la Nouvelle Alliance, que la guérison n’est pas une promesse absolue pour chacun des cas, et en tout temps.
  7. Le type de foi qui transporte des montagnes relève “d’une foi qui vient de Dieu” que Dieu seul peut fondamentalement accorder. Habituellement, Il nous accorde la foi dont nous avons besoin en fonction de ce que sommes appelés à faire et cela inclut généralement la foi en la guérison.

Donc qu’apprenons-nous de cela ? La suite dans une deuxième partie la prochaine fois !

Print Friendly
By | 2017-02-19T20:40:12+00:00 février 1st, 2017|Tags: , , |0 Comments

Leave A Comment